Je pars sur des terres inconnues, je cherche une solution alternative aux hôtels proposés dans le guide du routard.

Pourquoi?

Pour dormir moins cher, pour sortir du sentier touristique tracé, pour rencontrer les locaux plutôt que d’autres voyageurs, pour une expérience plus authentique… voici quelques solutions testées et adoptées.

 

1. Couchsurfing

Une cabane prêtée par de superbes hôtes à Leticia, Colombia.

Une cabane prêtée par de superbes hôtes à Leticia, Colombia.

La solution numéro 1: le couchsurfing!

Un réseau de solidarité entre voyageurs, le principe: je mets à disposition une place sur mon canapé pour quelques jours.

Moyennant petit message sympathique, on peut trouver un lit, un sol, un canapé ou parfois une chambre entière dans un palais dans un lieu totalement inconnu, partout dans le monde (ou presque…).

Bien mieux qu’une chambre à l’hôtel, c’est un véritable partage entre êtres humains. Petits trucs sur des lieux à visiter, savoir-faire culinaire ou apports linguistiques, je compte parmi les nombreux fans du couchsurfing.

Pour essayer, c’est simple: inscrivez vous sur le site officiel du COUCHSURFING.

Une fois lancés, vous vous rendrez vite compte que c’est encore bien plus que ça.

Au niveau sécurité, tout est bien sûr possible. Mais le système de références vous permettra de décoder sommairement à qui vous aurez à faire. De même lisez entre les lignes et n’hésitez pas à échanger par tous les moyens qui vous sembleront utiles.

Expériences personnelles:

Dormir dans une cabane dans la forêt amazonienne

Se faire prêter maison et moto dans une ville alors que le propriétaire n’est pas là

 

2. La tente

A côté d'une rivière d'eau chaude, près du volcan Azufral, Colombia.

A côté d’une rivière d’eau chaude, près du volcan Azufral, Colombia.

Indépendance et liberté!

Ne partez pas sans votre toile, voyager vous amènera certainement à des endroits exceptionnels dans lesquels vous aurez envie de vous retirer quelques jours.

C’est gratuit, simple et ça peut aller partout! Du pied du Macchu-Picchu jusqu’au bord d’une plage dans les Caraïbes, posez-vous aux endroits que les grands hôtels touristiques vous envieront et profitez de vues imprenables.

Expériences personnelles:

Se faire réveiller à 6h du matin par un paysan colombien

Dormir au bord d’une rivière d’eau chaude sur le flan d’un volcan en activité

 

3. Travailler pour le gîte et le couvert

 

Boulangerie Pan NIO, à San Juan de Pasto

Boulangerie Pan NIO, à San Juan de Pasto

Vous êtes de passage dans une ville, vous n’avez pas d’argent et souhaitez tout de même vivre dans des conditions corrects?

Pourquoi ne pas essayer de travailler contre gîte et couvert?

En discutant avec la population locale, il y a de fortes chances que vous trouviez sur votre route, un lieu qui en plus d’être honoré de vous rencontrer personnellement pour l’apport humain et culturel, aimera vous faire découvrir la vie locale par le biais du travail.

Travailler bénévolement et apprendre.

Les possibilités sont infinies, libre à vous de trouver ce qui vous correspond et surtout ce qui vous apportera une expérience qu’aucune école ou formation traditionnelle ne pourra vous apporter.

Expériences personnelles:

Culture de café dans les montagnes au nord du Pérou

Vendeur de pain dans une boulangerie au sud de la Colombie

 

Des solutions pour voyager bien avec peu de moyens, il y en a un paquet. Comment faites-vous ou comment feriez-vous?